Trending|#BlackLivesMatter & Kneeling

Je n'ai pas pu assister à la manifestation Black Live Matter du dimanche 7 Juin 2020, à Bruxelles. J'ai passé à la place mon après-midi les yeux rivés sur l'écran de mon téléphone suivant avec passion l'actualité du mouvement sur Instagram; un kaléidoscope d'images et vidéo sous fond de hashtag. Des anonymes de tous pays unis sous une même bannière "mettre fin au racisme et aux violences policières". J'étais particulièrement captivée par les slogans scandés par les manifestants et la couverture médiatique de ces manifestations. J'aimerai que l'on s'interroge le temps d'un article sur l'origine de certains symboles et slogans utilisés durant les marches. L'idée serait que les symboles ou slogans lors de manifestations participent à la lisibilité du message porté par la foule. Un peu comme le "Make love no war" des années 60 pour contester la guerre du Vietnam.


#BLACK LIVES MATTER

(...)
[Dispatcher] Are you following him?
[GZ] Yeah
[Dispatcher] Ok, we don't need you to do that
[GZ]This guy looks like he's up to no good. He is on drugs or something. 911 call from Georges Zimmerman (GZ), February 26th, 2012

Extrait du documentaire de NowThis "How Trayvon Martin Death led to Black Lives Matter"

On est le 13 Juillet 2013, Georges Zimmerman vient d'être acquitté du meurtre de Trayvon Martin. Un jeune noir-américain qu'il abat à bout portant le 26 Février 2012. Trayvon n'avait pas d'armes sur lui, juste un sachet de skittles, un briquet, une cannette de jus de fruit et ses écouteurs. On est loin du délinquant du 911 call de Zimmerman et plus proche de celle d'un adolescent de 17 ans. Le verdict provoque un tollé d'indignation à travers les Etats-Unis, Alicia Garza publie sur sa page Facebook "I continue to be surprised at how little black lives matter...Our lives matter" Patrisse Cullors partage le commentaire avec le hashtag BlackLivesMatter. Avec Opal Tometi, Alicia et Patrisse fondent en 2013 la Black Lives Matter Foundation, une organisation sans but lucratif active aux Etats-Unis, au Canada et au Royaume-Uni qui milite pour la fin du racisme institutionnel, du profilage racial et des violences policières dont les Afro-Américains sont les plus souvent victimes.


Qu'entend-t-on par Black Lives Matter?


Que la vie des noir(e)s comptent EGALEMENT, non pas PLUS que les autres.

Si toutes les vies se valaient, vous ne croiseriez pas des gens dormants à même les pavés, on aurait depuis longtemps compris que faire la guerre est une pratique barbare d'un autre temps (car toutes les vies se valent n'est-ce-pas) et je pourrai ainsi continuer ma liste. Donc soit les "All lives matter" sont des idéalistes ou alors des gens de mauvaise foi. Les gens marchent dans les rues car ils veulent attirer l'attention de l'opinion publique sur les problèmes qui les touchent, rien de plus, rien de moins. C'est compris?


KNEELING

"I am not going to stand up to show pride in a flag for a country that oppresses black people and people of color [...]"Colin Kaepernick

On est en septembre 2016, Colin Kaepernick refuse de se lever lors de l'hymne national américain comme les autres joueurs. Il pose au contraire son genou à terre en signe d'opposition contre les violences policières subies par les Afro-Américains. Colin Kaepernick était alors considéré comme l'un des meilleurs quaterbacks de la National Football League et la star montante de l'équipe des 49ers de San Francisco. Si ce geste lui coûtera sa carrière dans le football américain, il est sans nul doute l'un des symboles forts des manifestations qui ont eu cours ces dernières semaines.


31 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout