L'émission qui déshabillait la Belgique

Mis à jour : juil. 4


Strip-Tease est ovni télévisuel qui a fait les beaux jours de la télévision belge francophone de 1985 à 2002. L'émission était programmée, si j'ai bon souvenir, assez tard dans la soirée sur la chaîne une de la RTBF. Jean Libon (à droite) et Marco Lamensch (le verre en main), en sont les créateurs et ont tous les deux travaillé dans l'enquête et le grand reportage avant de se lancer dans l'aventure "Striptease". Ils produiront ensemble pas moins de 850 de ces films-documentaires; des portraits de belges souvent ordinaires (parfois atypiques) croqués sur le vif, une sorte d'histoire naturelle de la société belge. Des madeleines de Proust à déguster sans modération.

Son originalité?

  • Son format généralement court (15 minutes au maximum)

  • Sa narration minimale; absence de commentaires en voix off et très peu d'interviews des protagonistes

  • Son caractère irrévérencieux, pas d'autocensure ou de langues de bois

  • Le nom de chacune de ces séquences qui participent à la mythologie de l'émission; "Faïma la rappeuse", " la soucoupe et le perroquet" ou encore "les aventures de la famille Bleckers"

  • l'indicatif musical de l'émission (la bande-son du générique),

  • le titre de l'émission sur un fond jaune moutarde et ses croquis animés.


Juste pour la petite histoire, cette musique est à la base un réarrangement de la chanson Batumambe du groupe Malien Orchestre Régional du Ségou.

Le site de la Sonuma, le site des archives audiovisuelles belges, possède pas mal d’épisodes de Strip-tease, en visionnage gratuit. N'hésitez pas à y faire un tour, je vous conseille vivement "A travers le continent mystérieux".

Bon cinéma!!!!!


ENGLISH


Strip-Tease is a television UFO that was a big hit on Belgian French-speaking television from 1985 to 2002. The show was scheduled, if I remember correctly, quite late in the evening on RTBF channel one. Jean Libon (on the right) and Marco Lamensch (glass in hand), are the creators of the show and both worked on the investigation and the big report before embarking on the "Striptease" adventure. Together, they will produce no less than 850 of these documentary films; portraits of Belgians, often ordinary (sometimes atypical), sketched on the spot, a sort of natural history of Belgian society. Proust's madeleines tasted without moderation.

Its originality?

  • Its generally short format (15 minutes maximum)

  • Its minimal narration; no voice-over comments and very few interviews with the protagonists.

  • Its irreverent character, no self-censorship or tongues of arms

The name of each of these sequences that participate in the mythology of the show; "Faïma the rapper", "the saucer and the parrot" or "the adventures of the Bleckers family".


And then of course the theme music of the show (the soundtrack of the credits), the title of the show on a mustard-yellow background and the animated sketches. Just for the record, this music is basically a rearrangement by the Belgian Brass Combo group of the song Batumambe by the Malian group Orchestre Régional du Ségou.


The Sonuma site, the site of the Belgian audiovisual archives, has quite a few episodes of Striptease, which can be viewed free of charge. Don't hesitate to have a look, I highly recommend "Through the Mysterious Continent".


ENJOY!


Posts Are Coming Soon
Stay tuned...