Sarah Diouf, de Ghubar à Béyoncé

Sarah Diouf est la créatrice de la marque de prêt-à-porter Tongoro, portée par Beyoncé dans le clip Spirit - premier single extrait de l'album "The Lion King: The gift". Une marque de luxe made-in-Africa dont les produits vendus en ligne sont distribués dans le monde entier.

Sarah Diouf restera longtemps dans mon esprit la créatrice du magazine digital Ghubar (poussière en arabe); c'était en 2009 et j'avais 21 ans, elle en avait 19.


...Afrique noire aux influences arabo-musulmanes.

Pas la peine de le chercher en ligne, la page Ghubar.com n'existe plus. Sa page instagram par contre, patchwork de 340 publications, témoigne de son ADN créatif; célébrer le métissage culturel et artistique d'une Afrique noire aux influences arabo-musulmanes.


En 2011, c'est l'année de la consécration. Au niveau personnel tout d'abord avec l'obtention de son Master II en marketing et gestion de la communication, et dans l'industrie de la mode, avec l'attribution d'un UK Cosmopolitan fashion awards qui lui permet de collaborer avec des marques au rayonnement international telles que Audi, Nissan au encore Reebok.

2014, elle s'installe à Dakar et crée sa société d'édition et de publicité Ifren Media Group et son service Ifren Studio spécialisé dans la communication visuelle et digitale. Nouvelle aventure en 2015, avec la diffusion du magazine numérique "Noir" qui va au delà de la représentation mainstraim de la femme noire dans les médias occidentaux qui, à l'image du 7ième Art, la cantonnent souvent à des rôles de figurantes.


"We're an African Fashion, Beauty and Lifestyle Magazine for Women of color. Source: @lemagazinenoir.com


"...The magazine encompasses a need to celebrate the renaissance of a colour, a community, a continent, through the lifestyle and achievements of its feminine figures..." source: @myspice.tv


Avec Tongoro en 2016, elle concrétise un rêve,créer une marque de prêt-à-porter de luxe , en ligne, 100% made-in-Africa de la conception à la communication. Son atelier de confection est situé au coeur de Dakar et emploie les artisans locaux. La marque évite l'éccueil des créateurs waxophiles en préconisant des tissus traditionnels africains ou l'usage d' étoffes plus démocratisées comme le coton ou encore le polyester dans sa dernière campagne. Sa communication est à l'image de sa fondatrice, ancrée dans la modernité, les réseaux sociaux et les célébrités telles que Beyoncé, Naomi Campbell ou Alicia Keys pour vitrine, un prix qui réflète le travail de ses artisans, des pièces pratiques aux imprimés graphiques et une esthétique visuelle maîtrisée, tradition, artisanat et les côtes sénégalaises pour toile de fond.

Pour en apprendre plus sur Sarah Diouf, je vous recommande l'épisode #22 du podcast Lucky day (en anglais uniquement) et son magnifique documentaire "Made-in-Africa" disponible sur le site Tongoro.com.


Que pensez-vous de la marque Tongoro ? Je me verrai bien dans le modèle Kulu Jumpsuit. Et vous?


A plus +, Jenn.

Posts récents

Voir tout