D. Mweze Ngangura à la caméra

Mis à jour : oct. 4

"... Enfant, j'étais timide et introverti, l'univers de l'image m'intéressait beaucoup plus que parler.. Je voyais toujours le monde en images"

Dieudonné Mweze Ngangura est un réalisateur Bruxellois d'origine Congolaise. Il naît en 1950 à Bukavu (Est du Congo-Kinshasa). Ses études secondaires en poche, il s'envole à 20 ans pour l'Europe: destination Bruxelles. C'est qu'il vient d'obtenir une bourse d'études de la coopération belge. Il choisit l'institut des Arts de diffusion pour y apprendre la réalisation cinématographique et en sort diplômé en 1975. De retour à Kinshasa en 1976, il dispense des cours pour adultes sur les arts visuels et réalise en 1980 un documentaire de 26 min sur le peintre congolais Chéri Samba. S'en suivra " Kin-Kiesse" en 1983; un portrait doux-amère du Kinshasa des années 80'. Une co-production franco-zaïroise qui fut primé notamment au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) la même année.

De retour à Bruxelles, il co-produit sous son label Sol’œil-Films son film "La Vie est Belle " dont il avait déjà commencé la rédaction en 1985, Ce long-métrage co-réalisé avec le cinéaste belge Benoît Lamy a pour acteur principal le musicien congolais Papa Wemba. Ce film rencontrera un véritable succès en Afrique francophone. En 1998, c'est la consécration avec le film " Pièces d’identités ", une fiction de 90 minutes tourné en partie à Bruxelles et en partie au Cameroun. Le film présenté en première mondiale en à la huitième édition du Festival du cinéma africain de Milan (mars 1988) remporte le prix du public. " Pièces d’identités " gagnera également l'Etalon de Yennenga et le prix de la meilleure interprétation féminine au FESPACO.


Vous trouverez ci-dessous une liste des films en accès libre que je vous invite à découvrir et une interview de Cinematek pour en apprendre davantage sur ce réalisateur d'exception. Bon cinéma à tous!

Dieudonné Mweze Ngangura is a Brussels filmmaker of Congolese origin. He was born in 1950 in Bukavu (Eastern Congo-Kinshasa). After completing his secondary school studies, he flew to Europe at the age of 20, bound for Brussels. He has just obtained a scholarship from the Belgian cooperation. He chose the Institute of Broadcasting Arts to learn film directing and graduated in 1975. Back in Kinshasa in 1976, he gives courses for adults on visual arts and in 1980 he directed a 26-minute documentary on the Congolese painter Chéri Samba. Kin-Kiesse" followed in 1983; a bittersweet portrait of Kinshasa in the 80s. A Franco-Zairian co-production that won awards at the Pan-African Film and Television Festival of Ouagadougou (FESPACO) the same year. Back in Brussels, he co-produced under his label Sol'oeil-Films his film "La Vie est Belle" which he had already started writing in 1985. This feature-length film co-directed with the Belgian filmmaker Benoît Lamy has the Congolese musician Papa Wemba as the main actor. This film will meet a real success in French-speaking Africa.

In 1998, it was consecrated with the film "Pièces d'identités", a 90-minute fiction film shot partly in Brussels and partly in Cameroon. The film had its world premiere at the eighth edition of the Milan African Film Festival (March 1988) and won the Audience Award. "Pièces d'identités" will also win the Yennenga Stallion and the prize for best female performance at FESPACO. You will find below a list of the films in free access that I invite you to discover and an interview with Cinematek to learn more about this exceptional director. Good cinema to all!


film complet-Kin Kiesse, 1983 (26')

Documentaire sur Kinshasa dans les années 80'

Film complet-La vie est belle, 1985 (1h17')

Kourou (Papa Wemba) est un jeune musicien qui rêve de faire carrière dans la grande ville de Kinshasa. En route vers la capitale, son regard se perd dans les yeux de la belle Kabibi...

Film complet-Pieces d'identités, 1998 (1h32')

Le vieux roi Congolais Mani Kongo part à Bruxelles à la recherche de sa fille perdue...

Cinematek, 1999: A la découverte de D. Mweze Ngangura (1h13')

Posts à venir
Tenez-vous à jour...